Vos questions fréquentes


Privé / Public

Une école privée hors contrat est une école qui a une gestion autonome, possède une liberté pédagogique mais qui n’obtient aucune subvention de l’État. Il n’est possible d’obtenir un contrat avec l’état qu’après 5 ans d’existante. Les écoles hors contrat doivent tout de même obtenir une autorisation d’ouverture et sont contrôlées annuellement par l’Éducation Nationale.

Si les acquisitions et surtout la manière d’aborder les connaissances sont différentes de celles du système traditionnel, nous sommes conformes aux programmes de l’éducation Nationale. Dans le but que les enfants soient épanouis à l’école, nous respectons le rythme naturel de chacun en lui proposant des activités adaptées à ses périodes sensibles. Tous les enseignements seront d’abord proposés de manière concrète, en faisant appel au sensoriel, afin d’établir des bases solides pour passer plus tard à l’abstraction. Dans les faits, de cette manière, la pédagogie Montessori permet bien souvent d’aller plus loin que les programmes de l’éducation Nationale, comme le témoigne les travaux de Céline Alvarez par exemple.

La pédagogie Montessori

Dans la pédagogie Montessori, les enfants évoluent dans des classes d’âges mélangés (3-6 ans et 6-11 ans). Les plus jeunes, qui arrivent dans un lieu déjà investi par des plus grands sont ainsi rassurés. Ils sont stimulés en prenant exemple sur les plus grands, qui leurs donnent « envie de grandir ». Pour les plus grands, servir d’exemple est responsabilisant. Spontanément, ils aident les plus jeunes ce qui leur permet de développer des qualités sociales solides, d’assurer leurs connaissances en expliquant ce qu’ils ont compris et d’apprendre la patience et le respect. C’est également l’occasion pour eux de prendre conscience du chemin parcouru et donc de prendre confiance en eux.

Les principales qualités développées grâce à la pédagogie Montessori et, plus généralement par le projet pédagogique de l’École Montessori du lac, sont : l’autonomie, la confiance en soi, l’esprit d’initiative, la créativité, l’innovation, l’entraide, l’auto-discipline, le respect d’autrui et de son environnement, la tolérance et la joie d’apprendre.

Les enfants ne sont pas évalués ou notés, tout comme ils ne sont pas jugés ou critiqués. Le matériel Montessori étant autocorrectif, l’enfant corrige lui-même ses erreurs. Les adultes observent, de manière discrète, les progressions et les consignent dans un outil de suivi des apprentissages numérique qui est proposé aux parents. Des rendez-vous individuels sont également proposés au minimum deux fois dans l’année et peuvent-être répétés aussi souvent que nécessaire.

Il est préférable pour l’enfant de connaitre une continuité pédagogique entre l’école et la maison. Pour autant, il n’est pas demandé de « faire classe » à la maison. Pour appliquer la pédagogie Montessori de manière très simple à la maison, il suffit de faire confiance dans la capacité de l’enfant. Il faut lui laisser la possibilité d’être autonome et de faire ses choix. Il peut s’agir par exemple de le laisser s’habiller ou de mettre et débarrasser sa table. Cela implique nécessairement certaines adaptations pour que l’enfant puisse avoir accès, sans aide, à ses vêtements, à sa vaisselle… Si l’on trouve maintenant facilement des meubles à la taille de l’enfant dans le commerce, c’est Maria Montessori qui était la première à proposer de tels meubles dans ses classes.

Bien souvent, on reproche à la pédagogie Montessori d’être trop permissive. Le Dr Maria Montessori écrivait à ce sujet : « Nous appelons discipliné un individu qui est maître de lui, qui peut, par conséquent, disposer de lui-même ou suivre une règle de vie. » (Pédagogie scientifique : Tome 1). En effet, il ne s’agit pas d’accepter n’importe quoi de la part de l’enfant. S’il peut avoir le choix dans certains cas (choisir son activité par exemple), dans d’autres il faut savoir lui dire non. C’est le cas pour tout ce qui touche à sa sécurité ou au respect de l’autre par exemple. Ce non sera très bien accepté s’il est amené de manière bienveillante, avec explications et sans cris.

Il existe de très nombreuses écoles Montessori à travers le monde ; c'est une des raisons pour lesquelles des parents, qui savent que pour des raisons professionnelles ils peuvent être amenés à aller vivre dans un autre pays, choisissent une école Montessori pour l'éducation de leur enfant. En effet, pour un enfant qui change de maison, de pays, d'école, éventuellement de langue, retrouver le même environnement pédagogique est très rassurant.

Le quotidien à l'école

Oui, les enfants bénéficieront de temps d'éveil moteur pour les plus petits, et de séances de sport pour les plus grands.

Oui, tous les jours, avec l’assistante espagnole, formée aux beaux-arts. Dessiner, peindre, mettre les mains dans la peinture, modeler, coller… autant d’activités qui participent à l’éveil sensoriel et à l’épanouissement des enfants. Les enfants auront également l’occasion de découvrir de nombreux artistes, permettant une ouverture culturelle sur le monde. Des expositions sont organisées tout au long de l’année, permettant aux parents de découvrir le travail des enfants, pour leur plus grand bonheur.

Tous les jours, notre assistante espagnole assurera des activités artistiques, en espagnol. Ces moments, délimités dans la journée, seront aussi délimités dans l’espace puisqu’ils auront lieu dans une pièce spécifique, où l’on ne parlera qu’en espagnol. Les enfants apprendront, à travers l’art, un vocabulaire très riche : descriptions d’œuvres et de sentiments, verbes d’actions lors de la production… L’apprentissage se fera petit à petit, en pleine immersion. Comme lorsqu’on apprend sa langue maternelle, l’enfant apprendra en effet d’abord à comprendre la langue, puis ensuite à la parler.

Au sein de l’école Montessori du lac, les temps de repas sont considérés comme des moments d’apprentissages riches : les enfants apprennent l’autonomie et la coopération, développent leur sens sociale et leur vocabulaire et s’entrainent même à compter lorsqu’ils mettent les couverts. En effet, à tour de rôle, les enfants installent les tables et les couverts, ils se servent eux même puis rangent et nettoient leur place. Les repas quant à eux, sont fournis par le traiteur Les p’tits Becs spécialisé dans la petite enfance, qui cuisine des aliments uniquement BIO et en majorité locaux.

Et après... ?

La pédagogie Montessori développe l’autonomie de l’enfant, la confiance en soi et l'auto-discipline. Ces valeurs sont imprégnées en lui pour la vie. L'enfant peut s'adapter plus rapidement aux situations nouvelles telles qu’un déménagement, un changement d’environnement linguistique, un changement d’école et donc un changement de pédagogie. Rébecca Shankland (maître de conférence en psychologie) a comparé les résultats obtenus en première année d’université par les élèves issus du système scolaire traditionnel et ceux issus des écoles à pédagogies nouvelles, dont les écoles Montessori. Les moyens pédagogiques mis en œuvres par les pédagogies nouvelles et l’attention accrue portée à l’élève facilitent l’adaptation des jeunes à l’enseignement supérieur, notamment à l’université. Il est néanmoins vrai que le système classique étant fort différent, il y a lieu d'en tenir compte pour la suite de la scolarité de l'enfant. Aussi, l’équipe pédagogique, si elle est prévenue suffisamment tôt, mettra tout en œuvre pour préparer une transition en douceur.

La réussite est une notion très subjective, dont l’idée varie énormément d’un individu à l’autre, et évolue au fil du temps. Il est donc difficile de répondre de manière pragmatique à cette question. Néanmoins, les qualités développées par la pédagogie Montessori (autonomie, esprit d’initiative, innovation, sens des responsabilités, adaptabilité, organisation, prise de décisions, etc.) sont sans aucun doute possible des qualités utiles dans la vie professionnelle. Nous citerons en terme d’exemples certains anciens élèves Montessori, maintenant mondialement connus pour leurs innovations : Larry Page et Sergey Brin (fondateurs de Google), Mark Zuckerberg (co-fondateur de Facebook), Jeff Bezos (fondateur d’Amazon), Will Whright (créateur des Sims et de Simcity), Jimmy Wales (fondateur de Wikipedia).