L'enseignement Montessori


Un peu d'histoire !

L’école Montessori du lac suit la pédagogie développée par Maria Montessori (1870-1952). Diplômée en 1896, Maria Montessori était l’une des premières médecins d’Italie.

Elle a dans un premier temps travaillé avec des enfants en clinique psychiatrique puis à partir de 1898, elle dirigera une école pour déficients moteurs et/ou physiques. Là elle commencera à developper du matériel pédagogique spécifique. Pour cela, elle va s’inspirer du travail de deux médecins éducateurs : Jean-Gaspard Itard (1775-1835) et Edouard Seguin (élève du précédent 1812-1880).

Très rapidement les enfants apprendront à lire, écrire et compter. Elle décidera donc d’inscrire les enfants aux examens primaires nationaux. Beaucoup des enfants réussiront et avec de bons résultats. Elle commencera donc à se dire qu’il devrait être possible de pouvoir développer le potentiel de chaque enfant. Son intérêt se déplacera donc de l’anormalité à la normalité, de l’instruction au développement du potentiel humain.

En 1907, à la demande du maire de Rome, Maria Montessori ouvrira la première maison des enfants (Casa dei bambini), lieu d’accueil des enfants avant 6 ans, situé dans les lieux mêmes des habitations (rez-de-chaussée des immeubles). Là, Maria Montessori observe les enfants, expérimente du matériel, l’affine, le précise et …. de nombreux points importants de sa pédagogie, comme le libre choix par exemple.

Rapidement, Maria Montessori commence à former des enseignants, tenir des cours et des conférences et commence à voyager dans le monde entier. Maria Montessori, décédée à l’âge de 82 ans, aura écrit de nombreux livres, dont le plus célèbre « L’enfant » , publié en 1936.

Libérer le potentiel de l’enfant et vous transformerez le monde avec lui.

Maria Montessori

Et concrètement, c’est quoi la pédagogie Montessori ?

La pédagogie Montessori repose sur le respect du rythme naturel de l’enfant en individualisant son enseignement. L’éducateur observe l’enfant afin de lui proposer des activités répondant à ses périodes sensibles (périodes passagères où l’enfant est entièrement « absorbé » par une quête de développement et durant lesquels les apprentissages se font en profondeur.) L’éducateur aide également l’enfant à développer son autonomie. Un enfant autonome sera en effet plus motivé dans ses apprentissages et pourra développer sa propre personnalité.

La pédagogie nécessite un matériel spécifique. Chaque matériel permet l’apprentissage d’une unique notion («une unique difficulté »), sans que l’enfant ne soit découragé. Le matériel se décline en cinq domaines : la vie pratique, la vie sensorielle, le langage, les mathématiques et la culture. Il permet l’apprentissage de manière concrète puis un passage progressif à l’abstraction. Chaque matériel dispose d’un contrôle de l’erreur permettant à l’enfant de se rendre compte par lui-même d’une éventuelle erreur dans son activité. Ainsi, l’enfant peut expérimenter, rectifier son travail et s’entraîner, sans être jugé par une personne extérieure. Il prendra ainsi confiance en lui.


Le projet pédagogique de l'école


La pédagogie Montessori … mais pas seulement !

À l’école Montessori du lac, nous souhaitons pouvoir former des futurs adultes autonomes, capables de comprendre le monde. La pédagogie Montessori permet déjà de répondre en de nombreux points à cet objectif. Pour aller plus loin, l’équipe pédagogique se forme régulièrement à de nouvelles pratiques. Des activités spécifiques sont mises en place pour répondre à trois points essentiels : se comprendre soi-même, comprendre son entourage et comprendre son environnement.

N’élevons pas nos enfants pour le monde d’aujourd’hui. Ce monde aura changé lorsqu’ils seront grands.

Maria Montessori

Se comprendre soi-même : obtenir les clés pour acquérir son autonomie et s'épanouir naturellement

  • Les adultes de l’école sont formés à la communication non violente

  • Les enfants apprennent à reconnaitre et nommer leurs émotions afin de mieux les comprendre

  • Des activités artistiques sont proposées quotidiennement pour que l’enfant puisse s'exprimer et s'épanouir

  • Des ateliers philosophiques sont proposés dans le but de développer leur réflexion et leur personnalité

  • Des activités motrices (mur d'escalade, jeux d'équilibre...) sont accessibles à tout moment pour répondre au besoin de bouger de l'enfant. Elles seront complétées par des activités motrices extérieures quotidiennes

  • Des ateliers de méditation en pleine conscience et de Yoga sont également mis en place pour développer la conscience des enfants, améliorer leur concentration et leur réflexion


Comprendre son entourage : observer, parler et apprendre avec ses camarades pour construire un respect commun

  • L’enfant apprend la collectivité en apprenant à respecter le travail des autres (ne pas abîmer, ne pas juger, ne pas déconcentrer…)

  • Des temps de regroupement sont initiés quotidiennement pour apprendre à parler dans un groupe et écouter les autres. Les ateliers philosophiques sont un temps où ces compétences sont également travaillées

  • Tout au long de la journée, la coopération entre élèves est favorisée par de l’entraide et des jeux divers

  • En cas de différent, l’adulte intervient en utilisant la communication non violente afin d’apaiser les conflits de manière empathique : les émotions de chacun sont écoutés tout en rappelant les règles de vie en collectivité. L’adulte sert ici de guide pour que les enfants puissent progressivement gérer eux-mêmes leurs désaccords en les exprimant sans blesser

  • À tout moment, un enfant peut sentir le besoin d’isolement ou de calme. L’adulte est souvent à l’écoute des émotions des enfants et ne cherchera pas forçer une activité si celui-ci n'est pas disposé à la pratiquer. Un enfant libre se sent davantage respecté et sera plus enclin à naturellement respecter les autres


Vivre avec respect : comprendre notre environnement et ses écosystèmes pour adapter ses gestes quotidiens

  • Les enfants sortent quotidiennement pour stimuler leur curiosité et répondre à leurs besoins de nature

  • Sur le principe des "Forest Schools", une sortie hebdomadaire longue dans la nature est proposée pour que les enfants apprennent à observer la nature et les végétaux en fonction des saisons : le but est d'accroitre l'attachement à la nature

  • Les enfants apprennent à planter des graines, s’occuper de plantes, à les nommer et à les reconnaitre par le biais d'activités botaniques

  • Tout au long de l’année, les enfants apprennent des gestes simples pour protéger la nature : trier, réduire ses déchets et économiser les ressources (papier, eau, matériaux divers)

  • Les activités culturelles de géographie ouvrent l'esprit des enfants sur le monde qui les entoure, sur la diversité de la faune et de la flore mondiale pour mieux les respecter